You are currently viewing La Graine & la Plume 1 : Ça commence par moi, de Julien Vidal

La Graine & la Plume 1 : Ça commence par moi, de Julien Vidal

Qui est Julien Vidal ?

Nous avons décidé de commencer notre nouvelle série « La Graine et la Plume » par un classique des initiatives sociales et solidaires : Julien Vidal. Vous le connaissez certainement, il s’agit de celui qui a lancé le site internet Ca commence par moi, et qui a beaucoup œuvré à la visibilité médiatique du recours juridique L’Affaire du siècle. Il écume les interviews Brut et Konbini depuis maintenant quelque temps, mais la vraie question est : ces interviews vous ont-elles donné envie de visiter son site ? De lire son livre ? Alors si vous manquez de temps, ou juste de motivation, le pôle journalisme du Noise revient pour vous sur la version imprimée de son compte-rendu d’écologiste ! C’est parti pour la première fiche de lecture de l’année !

Ça commence par moi : ma vie, mon œuvre version écolo débutant

Ça commence par moi est un livre dans lequel Julien Vidal raconte un an de sa vie d’apprenti écolo, ses doutes, ses peines, ses réussites. Il nous donne plein d’astuces sur la manière dont vivre de manière plus respectueuse de l’environnement et des hommes, que ce soit en termes d’alimentation, d’énergie, de gestion de notre argent… Contrairement au site, le livre est construit de manière chronologique et il s’agit là d’un changement bienvenu dans la mesure où il nous permet de nous sentir plus proche de Monsieur Vidal, mais aussi parce qu’on voit ainsi les traversées du désert que doit subir toute personne qui se lance sur le chemin de l’écologie du quotidien. On a donc droit aux déboires d’un homme qui fait mousser toute sa cuisine lors de son premier essai de lessive maison ou qui se met du savon dans l’œil à chaque utilisation parce que son distributeur était de mauvaise qualité mais qu’il ne veut pas en racheter d’autre pour ne pas polluer. Le lecteur est donc pris dans des situations parfois absurdes, souvent légères, toujours quotidiennes mais c’est aussi l’un des avantages du livre : il nous permet de voir que tout le monde fait des erreurs (navrée pour ce poncif), que les gros craquages ça peut arriver même aux meilleurs et que l’adoption d’une conduite plus responsable est loin d’être un cheminement linéaire.

Pourquoi le lire ?

Ce texte, à la croisée du flux de conscience, de l’introspection, et du guide de bonnes pratiques présente l’avantage de nous donner de vraies astuces pour moins polluer au quotidien. Outre les habituels conseils sur la bonne gestion de notre vie domestique (éteindre les lumières ou débrancher ses appareils en veille), Julien Vidal aborde des questions un peu moins fréquentes comme le fait de changer de banque pour en prendre une qui soit plus respectueuse de l’environnement. Avant de lire ce livre, je n’avais pas encore eu ce déclic – a posteriori évident pourtant – qui m’a fait penser : « C’est vrai que je préférerai que mon argent aille dans des projets dans lesquels je crois ou que j’apprécie, plus que dans des entreprises aux objectifs très éloignés des miens. Et le fait de choisir une banque ou une autre peut avoir une vraie influence là-dessus ».

Ce livre n’est pas un concentré d’apports théoriques sur la manière dont on peut penser l’écologie. Il ne s’agit pas d’une explication minutieuse de la théorie des petits pas – à laquelle Julien Vidal semble pourtant adhérer – ni d’une mise au point détaillée sur la situation climatique, écologique de la planète, sur l’état de nos ressources, sur les derniers rapports des scientifiques. Pour ce type d’informations, il vaut mieux se tourner vers d’autres ouvrages car Ça commence par moi parle surtout de choses concrètes et quotidiennes : en lisant ce livre, ce n’est pas sur un mémoire que l’on souhaite se pencher mais bien sur un ouvrage où l’on nous apporte des solutions applicables au quotidien, et c’est la raison pour laquelle le manque d’informations théoriques ne porte pas préjudice à l’ensemble. Julien Vidal nous donne des adresses – surtout dans Paris, certes, mais c’est déjà un début – où acheter des fruits et légumes moches, refaire son stock de vrac ; il nous dévoile une liste d’applications à installer pour éviter le gaspillage alimentaire, favoriser la solidarité au sein d’un même quartier, faire des dons à des associations tout en faisant son footing… Il questionne le côté aseptisé de nos sociétés actuelles en recentrant notre attention sur les notions d’échange et de partage, nous donne des petits conseils pour vivre plus simplement mais tout aussi bien, tout en économisant de l’argent et de la charge mentale. A la fin de chaque mois (un chapitre contient le récit d’un mois), il établit une liste de choses à faire ou d’initiatives, de phénomènes sur lesquels se renseigner. Cela nous permet de débuter par des actions un peu moins engageantes, puis de nous diriger lentement mais sûrement vers des actions plus radicales. Il s’agit d’un ouvrage qui s’adresse aussi bien aux personnes qui souhaitent un peu  « découvrir » l’écologie au niveau individuel qu’aux personnes qui ont déjà modifié leur quotidien et ne savent plus vraiment ce qu’elles pourraient changer en plus. A celles-ci, Julien Vidal pourrait répondre « Ne vous inquiétez pas, j’ai encore plein d’idées » car son livre regorge de bons plans et d’astuces pour diversifier nos engagements !

 

Il s’agit donc d’un livre dont je recommande chaudement la lecture pour sa dimension concrète, complète mais aussi authentique. Il n’est pas ici question d’une vision punitive ou culpabilisante de l’écologie, mais bien d’un accompagnement et d’un questionnement au long cours sur les actions que nous pouvons mener au quotidien. Aucun doute que seuls, nous ne parviendrons pas à faire pencher la balance en faveur de la préservation de l’environnement et de la biodiversité, mais il s’agit assurément d’un bon début ! Dans la lignée de la légende du colibri, Julien Vidal nous donne à voir une incarnation humble, humaine et bienveillante de l’écologie ! J’ai donc hâte de revenir vers vous pour vous parler de ses autres livres !

Je vous dis à bientôt pour un nouvel épisode de « La Graine & La Plume » !

Mérédith Piot

 

Sources : 

Ça commence par moi, Julien Vidal, Editions du Seuil

https://cacommenceparmoi.org 

Laisser un commentaire